PROCESSUS FABRICATION

INFUSION COMPOSITE

/ 01

INFUSION COMPOSITE, KESAKO ?

PROCESSUS

L’infusion composite consiste à placer sous vide des fibres composites qui vont être imprégnées de résine grâce à la dépression crée dans le moule. En effet, le vide se fait en utilisant un moule fermé par une bâche où ont été au préalable placés les tissus de verre ou de carbone. 

AVANTAGES

Le processus d’infusion composite est aujourd’hui principalement utilisé pour les pièces de grandes dimensions. Il est d’ailleurs répandu dans le monde naval permettant d’infusion de grandes coques de bateaux.

Par ailleurs, l’utilisation de ce process permet d’utiliser la juste quantité de résine nécessaire. Nous obtenons donc une pièce avec un meilleur rapport résistance/poids. 

Enfin, vis à vis notamment du moulage au contact, l’infusion composite apporte une meilleure protection des opérateurs aux émissions de solvants.  

INCONVENIENTS

La mise en place d’un tel processus peut-être compliquée. En effet, il faut assurer une étanchéité parfaite pour que la résine puisse infuser tous les tissus de fibres composites. Il est donc important qu’il soit effectué par des personnes expérimentées. 

Ce type de processus génère aussi des déchets (consommables), à l’inverse du processus préimprégné carbone

/ 02

INFUSION COMPOSITE, TECHNIQUES

INFUSION ENTRE LES RENFORTS

Nous pouvons injecter la résine directement entre deux couches de renforts. Nous n’utilisons pas cette technique car il y a un risque de mauvaise imprégnation des fibres composites. 

INFUSION EN SURFACE

C’est la technique la plus utilisée. Pour cela, nous venons placer un tissu drainant sur toute la surface de la pièce à infuser. Ce dernier va répartir la résine sur les tissus. Le choix du tissu drainant va permettre de modifier la vitesse de propagation de la résine, la viscosité,…). A la différence d’une stratification manuelle, l’imprégnation de la structure par infusion sous vide, va avoir lieu en une seule fois et non renfort par renfort. La mise sous vide de l’ensemble va permettre un plaquage parfait des renforts composites contre la surface du moule et obtenir une pièce avec une teneur en fibres de verre élevée pour un bon ratio de résine. 

/ 03

INFUSION COMPOSITE, MATéRIAUX

Comme évoqué, l’infusion composite utilise aussi différents consommables et donc déchets par la suite :

  • Tissu d’arrachage : c’est une nappe textile en polyamide ou polyester qui va permettre le démoulage de la pièce. Ce tissu permet d’obtenir un état de surface fini en fonction du grammage de ce dernier. 
  • Film séparateur : c’est un film plastique très fin qui se place sous le drainant pour faciliter le retrait de ce dernier après polymérisation. 
  • Tissu drainant : c’est un filet qui a pour but de guider et répartir la résine sur toute la pièce.